ACTUALITÉS

24/06/2013

Les rythmes d’apprentissage chez l’adulte - Partie 4

A quel moment vaut-il mieux faire des pauses et quel genre de pause ?

Rythme veille/sommeil

Le rythme de veille et de sommeil est calé sur le rythme circadien et sur l’alternance du jour et de la nuit car la lumière est un stimulant et un régulateur physiologique puissant. Par exemple, la vitamine D est synthétisée grâce à l’exposition à lumière du jour.
Pour se servir de notre sensibilité à la lumière, voici nos recommandations :
  • Pourquoi privilégie-t-on les salles qui disposent de sources de lumières naturelles ? Vous avez la réponse.
  • La lumière est un précieux allié du formateur. Ainsi, dans le cadre d’une formation, si vous sentez que le groupe diminue son attention, proposez de sortir regarder le ciel pour en faire une description (l’effet stimulant de la lumière passe par les yeux).

Rythme alimentation/Jeûne

Le corps a besoin d’être alimenté de façon régulière. Le rythme des repas peut différer d’une culture à l’autre mais l’essentiel est de conserver un rythme régulier. Par ailleurs, le petit-déjeuner constitue un apport calorique important pour le corps et le cerveau.
Voici les recommandations pour gérer les petites et grosses faims qui déconcentrent vos participants et les rendent léthargiques.
  • En fonction des habitudes, des cultures et des contraintes logistiques d’une formation, tous les participants et le formateur n’auront pas faim à la même heure et certains peineront à attendre le déjeuner de 13h.
  • Deux solutions : aller déjeuner à 11h30 ou prévoir des fruits et des biscuits légers que certains participants pourront grignoter pendant une séquence. Enfin, lors des repas et des pauses, préconisez un fruit au lieu d’une pâtisserie car trois plats au déjeuner entrainent une baisse de performance.

Rythme expiration/inspiration

Les techniques de respiration ont plusieurs applications bien connues telles que la méditation, la gestion de ladouleur, la gestion du stress etc. Si votre groupe transpire la démotivation, proposez-leur une pause sportive : gymnastique hypopressive !
Voici une proposition pour ranimer vos participants grâce à une petite pause sportive :
  • De quoi s’agit-il ? Ce sont des exercices destinés à renforcer la sangle abdominale. Autrement dit, proposez à vos participants d’affiner leur silhouette. Eh non, il ne s’agit pas de faire des pompes. Les exercices s’effectuent debout ou assis sur une chaise à la convenance de chacun, dans des postures qui n’ont rien de ridicule. Le tout est de bien se positionner, d’expirer à fond et de tenir l’apnée 10 à 20 secondes.
  • Le lendemain, courbatures garanties et vos participants sont bluffés. En outre, ils auront probablement apprécié que vous passiez 10 minutes à les coacher sur leur bien-être personnel.

La gymnastique hypopressive de M. Caufriez est utilisée par les professionnels du sport. Il s’agit d’exercices rythmés réalisés en apnée expiratoire ayant pour but de stimuler l’organisme, en voici quelques exemples. 

RA-Part4


Envoyer à un ami

Valider
Le lien a été envoyé au destinataire avec succès.